> Julia Margaret CAMERON (1815 – 1879) au Victoria & Albert Museum de Londres

Julia Margaret Cameron - L’ange du sépulcre en 1869-70
Julia Margaret CAMERON – L’ange du sépulcre – 1869-70

La plus grande photographe de l’époque victorienne. Son but est de rapprocher la photographie de la peinture pour que la subjectivité de l’artiste puisse s’exprimer. Elle ouvre la voie aux Pictorialistes.
Cette exposition commémore le bi-centenaire de sa naissance.
Elle a eu lieu au Victoria & Albert Museum à Londres (Grande-Bretagne) du 28 novembre 2015 au 21 février 2016

Notes de Photogamme sur Julia Margaret CAMERON :

– Époque/mouvement : la photographie victorienne

– Sa carrière : Quand elle a 48 ans, elle reçoit en cadeau une chambre photographique de la part de sa fille. C’est le début de sa courte carrière (12 ans de 1863 à 1875).

– Technique : la plus difficile, elle utilise principalement des négatifs au collodion humide et des positifs sur papier albuminé.
Elle cherche des moyens de rapprocher la photographie de la peinture dans laquelle par essence la subjectivité de l’artiste peut s’exprimer.
Elle retravaille ses négatifs, elle gratte, efface, atténue, renforce.
Elle utilise le flou pour poétiser ses images.

– Ses sujets : la figure humaine, majoritairement féminine.
Elle photographie ses proches dans des tableaux qu’elle compose, qui reproduisent des scènes issues de la littérature, de la légende, de la mythologie et de la Bible.
Ses modèles posent aussi dans des portraits individuels « de caractère » (capturer leur personnalité est alors le but de son travail) ou en incarnation de personnages légendaires.

– Son milieu : très prégnant car il renforce son inspiration et son style. Ce sont les membres du mouvement pictural les Préraphaélites, des écrivains, des poètes, des scientifiques.

Julia Margaret CAMERON Le reine Esther devant le roi Ahasuerus 1865
Julia Margaret CAMERON – La reine Esther devant le roi Ahasuerus – 1865

 – Son influence sur l’histoire de l’art de la photo : Son but est de photographier comme on peint. Ce sera le credo des Pictorialistes quelques années plus tard. Ils verront alors en elle un précurseur.

Julia Margaret Cameron - Julia Jackson
Julia Margaret CAMERON – Julia Jackson
Julia Margaret CAMERON
Julia Margaret CAMERON

                 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *